La RSE, ça vous dit quelque chose ? On en entend de plus en plus parler, mais très concrètement, c’est quoi, quels sont les enjeux de la RSE et est ce que toutes les entreprises peuvent faire de la RSE ?



La RSE c'est quoi ?

La Responsabilité Sociale ou Sociétale des Entreprises, c’est la contribution des entreprises aux enjeux du développement durable. Cela permet de préserver les ressources et de se comporter de manière engagée et responsable. La RSE est articulée autour de 7 thématiques qui rejoignent les Objectifs de Développement Durable défini par l’ONU : 

  • la gouvernance de l’organisation
  • les droits de l’homme
  • les relations et conditions de travail
  • l’environnement
  • la loyauté des pratiques
  • les questions relatives aux consommateurs
  • les communautés et le développement local.

Le terme RSE est devenu de plus en plus « populaire » suite à plusieurs scandales, comme celui du Rana Plaza (une usine de textile qui s’effondre au Bangladesh en 2013 et qui a mis au jour les conditions de travail scandaleuses des ouvrier.es). Ces évènements ont poussé à renforcer la législation et les obligations des grandes entreprises quant à leurs pratiques sociales, environnementales et économiques. 

Attention, la RSE ce n'est pas que de l'écologie !

L’écologie, c’est une valeur, que l’on porte, de façon personnelle d’abord, et que l’on a envie de transposer dans son entreprise ensuite. La RSE, c’est une démarche, beaucoup plus globale !

La RSE comporte par exemple un volet social important avec des objectifs en terme de bien-être, de conditions de travail, d’égalité, de non-discrimination et de juste rémunération au sein de l’entreprise.

Aujourd’hui les entreprises côtées de plus de 500 salarié.es et avec un chiffre d’affaire de plus de 40 millions (ou plus de 100 millions quand elles ne sont pas côtées) ont l’obligation légale de produire un rapport annuel RSE qui recense les actions extra financières de l’entreprise. À partir de 2024, cette obligation va concerner les entreprises de plus de 250 salarié.es. Le sujet de la RSE devient donc un sujet central !

La RSE, greenwashing ou vraie démarche ?

La démarche RSE d’une entreprise est un critère de plus en plus regardé, notamment par les banques et les investisseurs. Cela pousse donc les structures à être toujours plus vigilantes sur le choix de leurs fournisseurs, leurs pratiques sociales et environnementales etc. Mais quand une norme possède un attrait financier grandissant, comme c’est le cas avec la RSE, on peut légitimement se poser la question de la profondeur de l’engagement qu’il y a derrière.

On peut notamment penser qu’il s’agit d’une belle opportunité de greenwashing en terme de communication et de marketing… En soignant l’image de l’entreprise, et en communiquant sur des aspects finalement minimes de l’activité mais très à la mode, on peut ainsi capter de nouveaux marchés et augmenter sa croissance.

En comparaison, beaucoup de petites structures intègrent une démarche RSE dès le démarrage parce que cela fait partie de leurs valeurs. Sans pour autant communiquer dessus, par manque de moyens et/ou de temps. 

La RSE est malgré tout intéressante car elle force les grands groupes à se pencher sur leurs pratiques. Restons cependant clairvoyants car sans ces lois, on peut se demander si les grands groupes s’attarderaient autant sur ces sujets pourtant essentiels pour notre avenir à tous.

Peut-on faire de la RSE quand on est un opticien indépendant ?

Vous en faites déjà sûrement sans le savoir !

Chez Optic for Good, on adhère aux valeurs et au principe de la RSE, sans forcément employer ce terme ! Notre audit évalue les opticiens et les marques de lunettes sur des critères de savoir-faire, de respect de l’environnement, mais aussi sur beaucoup de principes dits de RSE ! Les petites structures que nous rencontrons appliquent des valeurs RSE tout simplement car cela reprend des valeurs qui font partie de leur ADN.

Par exemple, le contexte lié à la pandémie de COVID-19 a renforcé l’importance stratégique de certains enjeux de la RSE comme les achats. Les entreprises engagées dans une politique d’achats responsables et locale ont ainsi pu s’adapter plus facilement et maintenir leur activité. Et c’est encore plus vrai pour des boutiques de quartier qui fonctionnaient comme cela depuis bien longtemps. 

Bien souvent, les petites structures n’ont donc pas conscience qu’elles font de la RSE et ne le mettent pas en avant. Et pourtant…. cela peut créer un avantage concurrentiel (notamment face aux grandes enseignes) et apporter plus de rentabilité !

Des pratiques RSE pour les opticiens indépendants, concrètement ça donne quoi ?

Explorons par exemple le point 1 de notre charte, qui reprend 3 thématiques de RSE :

« Le cœur de l’entreprise d’un opticien Optic for Good est une histoire humaine connue et reconnue dans le métier et auprès de sa clientèle. Sa gouvernance est adaptée à ses engagements. »

Optic for Good

S’il vous semble normal d’agir ainsi, et bien sachez que ce n’est pas le cas pour tout le monde !

Une autre valeur RSE que vous appliquez certainement : l’inclusivité.

Certaines personnes sont jugé.es sur leur apparence, leur genre, leurs origines, leur poids et éprouvent des difficultés à se rendre dans certains lieux, notamment ceux avec une résonance médicale… Savez-vous par exemple qu’il existe des sites qui recensent les médecins qui ne jugent pas leurs patient.es ?

L’inclusivité c’est accueillir chacun.e avec le même degré de bienveillance. Savoir que l’on va être accueilli.e normalement, tel.le que l’on est et sans jugement quand on sort des normes sociales enlève une charge mentale énorme. Communiquer dessus quand on est une entreprise de quartier est essentiel et montre votre engagement auprès de tou.tes.

C’est exactement pour ces raisons qu’il devient important, de créer votre propre charte. Vous pouvez poser par écrit les raisons pour lesquelles vous avez préféré ouvrir une boutique indépendante plutôt que de bénéficier du support d’une franchise, détailler les valeurs avec lesquelles vous souhaitez que votre entreprise fonctionne, pour vos employés et pour vos clients…

Affichez cette charte en boutique, communiquez dessus, via vos réseaux sociaux, votre site internet etc.

Dans notre guide « Créer sa propre démarche RSE », notre experte Marion Martinez vous donne des exemples d’actions simples et concrètes que vous pouvez mettre en place pour créer une démarche RSE à votre niveau.

En attendant on a un petit quizz pour vous, et on attend vos réponses en commentaires ici ou sur notre compte Instagram !

  1. Favoriser le télétravail pour les employé.es qui en auraient besoin, RSE ou pas RSE ?
  2. Mener une campagne d’affichage pour sensibiliser aux pratiques zéro déchet au bureau, RSE ou pas RSE ?
  3. Choisir un fournisseur d’énergie verte, RSE ou pas RSE ?

Continuez à suivre l'actualité de l'écologie
en optique-lunetterie

Inscrivez-vous à la GOODSLETTER !